Alain Pavé
Alain Pavé

Quelques informations personnelles

Heugon le bourg : la maison où je suis né (cliché obtenu à partir de Géoportail : 48° 51’ 17” N - 00° 23’ 42” E).



Je suis né en 1943 (hé oui), dans un petit village normand nommé Heugon, dans le département de l’Orne, plus charmant que son nom. Il n’a guère bougé depuis. 

 

Mes parents devaient le quitter en 1946, j’avais 3 ans, et la véritable commune de mon enfance a été Rai-sur-Risle, à quelques lieues seulement au sud-est d’Heugon. Cette enfance, pas malheureuse du tout, s’est passée dans l’école de cette commune où mes parents régnaient comme directeur et directrice. Je n’étais même pas un mauvais élève, bien au contraire. Je ne me souviens pas d’avoir appris à lire ; c’est venu “naturellement” et précocement. Études secondaires à L’Aigle, où je me suis un peu ennuyé, puis à Rouen, c’était mieux. Études supérieures à l’INSA de Lyon. Là, ça devenait intéressant. Je voulais être ingénieur. J’avais fait ce qu’il fallait, malgré une mauvaise orientation dans le secondaire. Pour améliorer ma formation, j’ai fait une thèse de spécialité, mais au départ avec la ferme intention d’être un “vrai ingénieur” dans une “vraie entreprise”.  Bien que moins lucratif, l’intérêt pour l’enseignement et pour la recherche l’a emporté, je suis donc resté chercheur et enseignant et j’en suis très heureux. J’ai alors présenté une thèse d’état en 1980, nécessaire pour avancer mais aussi un excellent exercice, puis franchi tous les échelons et tous les grades de la carrière d’universitaire. 

 

Récemment, je me suis demandé : pourquoi, en fin de carrière me suis-je posé la question du rôle et surtout de l’origine du hasard chez les êtres vivant ? Rôle passe encore, mais arriver à dire que des processus biologiques et écologiques engendrent du hasard, que ce hasard est nécessaire à la vie pour peu que son expression soit régulée, et pire affirmer que les processus qui l’engendrent sont à la fois des produits et des moteurs de l’évolution a quelque chose d’hérétique. Même si ces affirmations viennent plus de 30 ans après celles, voisines, de Miroslav Radman en 1976, elles sentent encore un peu le soufre pour beaucoup de nos collègues. Si bien que je suis en train d’écrire un nouvel ouvrage sur le sujet et quelque peu biographique, en essayant d’identifier ce que mo histoire personnelle m'a conduit à cette position non standard, dont le titre provisoire (déposé) est : Les cailloux du Petit Poucet...

 

Pour ce qui est de ma vie plus personnelle, je la garde pour moi et mes proches auxquels je tiens beaucoup. Juste quelques images sans commentaire pour l’illustrer. 

Actualités

Site en ligne
Vous trouverez sur mon nouveau site Internet une présentation de mon parcours professionnel et quelques informations personnelles et ci-dessous mes principaux ouvrages. Des articles sont également téléchargeables (cf. fin de la page d'accueil et la page : choix de publications à télécharger), la plupart ont été publiés dans des revues, mais quelques récents, plutôt des articles d'opinion, sont accessibles aussi. Si vous vous en inspirez pour vos propres travaux, n'oubliez pas de les citez. Merci d'avance !